Projet pédagogique

Introduction

Le projet pédagogique suivant présente le travail de l’équipe éducative auprès des enfants fréquentants les P’tits loups ainsi que de leur famille.

L’organisation des différents moments rythmant la journée y est décrite, ainsi que les raisons qui motivent cette organisation. Il développe les principes relationnels et éducatifs et organisationnels qui structurent la vie et le fonctionnement des P’tits loups.

Le projet pédagogique permet de présenter le jardin d’enfants à des personnes qui souhaite mieux connaitre la structure ainsi que le travail qui est fait. Il offre une crédibilité de notre offre d’accueil.

Mais il est surtout un outil précieux pour nous, car il nous permet de :

  • nous questionner sur notre pratique
  • Etre au clair avec ce que nous faisons.
  • Déterminer les objectifs de notre action pédagogique en donnant une ligne directrice de travail et réflexion assure la cohérence et la continuité de notre pratique professionnelle.

Notre pratique est ainsi guidée par une réflexion sur le travail que nous effectuons et sur le sens de nos actes, ainsi que par une remise en question fréquentes. Cela nous permet d’optimiser l’organisation quotidienne afin de répondre au mieux au besoin des enfants et des parents que nous accueillons. C’est pourquoi il ne peut être un outil figé dans le temps et peut être modifié et adapté suite à certaines réflexions et discussions de l’équipe éducative.

 

Nos objectifs pédagogiques :

Les P’tits loups est un lieu de préparation à la vie en société et nous avons pour objectif de favoriser la rencontre de l’enfant avec ses pairs. L’enfant apprend à vivre en groupe, à partager, verbaliser, exprimer et gérer ses émotions, respecter l’autre, trouver sa place dans un groupe par l’imitation, la communication et l’identification.

Il apprend à s’affirmer, se disputer puis se réconcilier et enfin s’entraider et coopérer.

L’équipe éducative accompagne l’enfant dans son apprentissage de la vie en groupe, au partage avec les autres enfants et au respect de la collectivité.

 

Période d’adaptation :

Pour la majorité des enfants, la fréquentation des P’tits loups sera le premier contact en collectivité sans la présence des parents. Cela peut se passer plus ou moins difficilement suivant l’enfant. Et chaque adaptation sera différente.

En règle générale l’enfant vient une première fois aux P’tits loups avec son parent. Puis une deuxième fois ou le parent s’en va et l’enfant reste seul une petite heure. Il est à chaque fois précisé au parent que si cela se passe difficilement pour leur enfant nous les appellerons afin d’écourter la séparation. Puis ce temps sera agrandi jusqu’au 4h d’ouverture du jardin d’enfants suivant l’adaptation de l’enfant.

L’équipe éducative discutera lors de l’inscription de l’enfant avec les parents comment eux ressentent cette séparation. Car cela dépend principalement du ressenti des parents et de leurs propres appréhensions. D’autant plus qu’il peut s’agir pour eux aussi d’une première séparation. Nous tenons aussi à être là pour eux, les écouter et les rassurer.

Cette période est importante aussi au niveau du contact avec les parents, car c’est à ce moment que les liens de confiances se tissent. Si les parents se sentent en confiance, la collaboration future entre eux et l’équipe sera grandement favorisée pour le plus grand bénéfice de l’enfant.

Nous fonctionnons en partenariat avec eux. Durant cette période d’adaptation encore plus que le reste du temps nous mettons tout en œuvre pour répondre à leurs demandes et inquiétudes. Il est important qu’il sache que c’est leur enfant, que nous ne sommes qu’un relai parental. Certains parents ressentent le besoin de rester plus longtemps avec leurs enfants et nous faisons preuve de souplesse. Au bout d’un certain temps nous les encourageons toutefois à quitter leur enfant en les rendant attentif à l’importance de dire au revoir. Certains parents profiteront que leur enfant joue pour s’éclipser et ne pas voir leur enfant pleurer leur départ. Nous leur expliquons qu’il est très important pour l’enfant de ne pas se sentir trahi et abandonné et que nous sommes là pour l’accompagner dans cette séparation.

 

Arrivées et départs aux p’tits loups :

Les enfants sont accueillis aux P’tits loups dès 8h00.Nous demandons aux parents d’amener leurs enfants jusqu’à 9h00 afin que nous puissions commencer notre matinée tous ensemble par un accueil qui est prévu à 9h15.

De même pour les après-midi ou les arrivées se feront entre 14h00 et 15h00.

Pour les départs nous demandons aux parents de ne pas venir avant 11h30 ou 17h30. De cette manière nous pouvons organiser notre demi-journée aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Il est bien évident que nous gardons une certaine souplesse et si le parent nous prévient nous organiserons notre demi-journée de manière à être là si un enfant venait à devoir partir plus tôt ou arriver plus tard.

Il y a toujours une personne de l’équipe plus disponible dans ces moments là afin de pouvoir vraiment prendre le temps d’accompagner l’enfant et l’aider à faire la transition entre la maison et le jardin d’enfant et vice versa.

 

Accueils et goûters :

À 9h15 lorsque tous les enfants sont présents aux P’tits loups nous regroupons les enfants pour un moment dit d’accueil. En effet c’est le moyen d’offrir à l’enfant un point de repère dans sa journée aux P’tits loups.

Nous commençons toujours cet accueil par une chanson collective ou nous nous disons bonjour et chaque enfant peut, s’il a envie, dire quelque chose. Cela permet aussi aux enfants de voir qui est présent.

L’éducatrice ou l’auxiliaire propose ensuite une petite activité telle que : Chansons, histoire, jeux, bricolages etc… ces activité seront choisies en fonction du groupe d’enfant présent ce jour-là, de la dynamique de ce groupe et ce que nous avons pu observer en ce moment.

Le but de cet accueil est d’éveiller en chacun le plaisir de la rencontre et de l’écoute ainsi que le plaisir de découvrir des choses nouvelles et enrichissantes.

De même pour l’après-midi ou l’accueil se fera à 15h15.

 

Aux environs de 10h30 nous prenons une collation avec les enfants. En général cela sera une assiette de fruits et légumes. Certains enfants peuvent s’ils le veulent apporter leur propre collation de la maison.

Les enfants sont regroupés autour d’une table ou deux, suivants le nombre d’enfants présents ce jour-là. Une fois tout le monde installés, nous mettons une petite musique ce qui leur permet d’identifier le moment des fruits et calmer le groupe si besoin. Nous faisons ensuite tourner une assiette pour que chaque enfant puisse choisir et se servir d’un fruit. Nous encourageons chaque enfant à se servir d’un morceau de fruit tout en restant vigilant aux problèmes d’allergies ou d’intolérances.

Il peut arriver aussi qu’un enfant fête son anniversaire aux p’tits loups. Dans ce cas-là nous ferons du goûter un moment festif et remplacerons la chanson par un chant d’anniversaire. Dans ce cas l’assiette de fruit sera toujours présente mais souvent plus petite car l’enfant fêté aura amené son gâteau d’anniversaire.

 

L’après-midi le goûter sera à 16h00 et l’assiette de fruits sera complétée par un goûter plus conséquents comme : céréales, pain choc ou pain fromages, biscuits, gâteau aux fruits…etc.

Pour résumer, le temps de l’accueil et du goûter favorise particulièrement chez l’enfant les notions de découvertes, de participation, de patience et surtout de partage.

 

Jeux libres :

L’équipe éducative met à disposition un espace sécurisé et sécurisant afin de permettre aux enfants d’évoluer dans nos locaux en toute quiétude.

Le jardin d’enfant est sur un étage se situant au rez de chaussé d’une petite maison au centre-ville de Morges. C’est une grande pièce aérée en forme de L qui permet un déplacement aisé, sans contraintes. Différents coins y sont aménagés. Mais chacun est libre d’utiliser le matériel comme bon lui semble tout en restant respectueux du matériel. L’enfant peut par exemple prendre la dinette et les poupées dans le vestiaire afin de faire un pic-nic. Il est libre de détourner le matériel ce qui d’après nous favorise son imagination.

Des tables sont disposées au centre de la pièce pour tout ce qui est dessin ou jeux didactiques car ce matériel là, nécessite un soin particulier.

Les enfants déambulent librement dans tout l’espace, y compris le vestiaire.

L’enfant est également libre de ne pas jouer et à le droit à ne «  rien faire  » aux p’tits loups. Regarder un jeu c’est déjà jouer. Certains enfants ont besoin d’observer avant d’agir et nous tenons à ce qu’il en soit libre.

Nous avons bien sur des quelques contraintes comme ne pas crier, ne pas courir et respecter le matériel.

Dans les moments de jeux libres, notre rôle est essentiellement un rôle de garants. Nous sommes là pour veiller sur le groupe tout en n’intervenant que très peu. Notre regard reste bienveillant et sommes bien sûr présent pour répondre aux demandes des enfants ou les aider à initialisé un jeu si cela semble difficile mais très vite nous les laissons découvrir l’autre.

 

Activités dirigés :

Au jardin d’enfants nous proposons aussi des activités dirigés sur des thèmes variés. La participation aux activités est encouragée en préparation à l’école, mais nous ne forçons jamais l’enfant. Parfois le moment est juste mal choisi pour lui et pourra être accepté ultérieurement si cela est possible.

Des activités créatrices comme peintures, collages, bricolages dirigés sont régulièrement proposés aux enfants et leur permettent d’entrainer leur dextérité et leur motricité en plus de leur créativité et bien sur leur imagination qui est déjà utilisée dans les moments de créativités libre. Cela permet aux enfants d’apprendre à entendre quelques consignes à suivre même si bien sur nous ne nous attendons jamais à un résultat.

Des activités motrices sont également proposées telle que des parcours, des jeux de balles, de foulards ou de cerceaux. Ce type de jeux entraîne chez l’enfant des notions telle que l’équilibre, la précision et la concentration et la gestion de l’espace.

Des jeux didactiques en petits groupes sont aussi proposés afin de leur permettre d’entrainer des règles de plus en plus complexes.

L’expression individuelle dans le groupe est également travaillée et chaque enfant est encouragé à s’exprimer librement.

 

Activités à l’extérieur :

Les P’tits loups ont la chance d’avoir un petit jardin privatif et sécurisé. L’enfant peut sortir par tout temps et à tout moment de la journée. Nous demandons lors de l’inscription aux parents de fournir les vêtements nécessaires pour sortir, chapeau s’il fait chaud, bottes et ciré en temps de pluie et vêtements chauds pour l’hiver. Nous possédons quelques habits et des casquettes s’il venait à manquer à certains.

L’extérieur est divisé en deux étages. : Au rez, une cabane avec un toboggan, différents vélos, des trottinettes et jeux. À l’étage où nous accédons par un escalier munis de barrières de sécurité se trouve un grand bac à sable.

Par mesure de sécurité il y aura toujours une personne de l’équipe éducative à l’extérieur.

Comme cité ci-dessus nous nous trouvons au centre-ville donc il nous arrive très souvent de sortir en dehors des P’tits loups. Promenade au bord du lac, sur les belles places de jeux qui nous entourent, promenade sur le marché de Morges ballades en campagnes etc.

Nous permettons par ce biais aux enfants de découvrir l’environnement qui les entoure tout en respectant de nouvelles consignes de sécurité.

Il est important pour l’équipe de sensibiliser les enfants à l’environnement et nous profitons souvent de ses sorties pour leur montrer les merveilles que peut nous offrir la nature, feuilles mortes, animaux divers, fleurs et tout ce qui nous entoure.

 

Les rangements :

Le moment de présence des enfants aux P’tit loups est court donc nous ne consacrons qu’un petit moment avec les enfants aux rangements aux environs de 11h30.

Il s’agit plutôt d’un acte symbolique qu’un rangement. On demande aux enfants de ranger trois objets. Les adultes présents aident les enfants à choisir les objets qu’ils ramèneront au coin initial. Ce moment ne dure jamais plus de 10 min mais de cette manière nous souhaitons sensibiliser l’enfant à la notion de rangement. Les enfants sont en général assez contents de pouvoir aider à ce moment et nous les félicitons pour leur aide.

 

La relation aux parents :

La relation aux parents est une notion importante aux P’tits loups. Pour cela il est vrai que nous sommes vraiment disponibles pour eux

Cette notion de disponibilité est primordiale et nous essayons de répondre au maximum aux besoins des parents qu’ils soient explicites ou non. Effectivement nous accordons une grande place aux parents. Ils savent qu’ils peuvent en tout temps nous téléphoner, qu’ils peuvent s’ils le souhaitent passer un moment chez nous en tout temps. Le bien être d’un enfant passe par celui de ses parents et sommes pour cela assez attentif.

En tout temps ils peuvent nous demander un entretien. Ces entretiens peuvent aborder un thème précis à propos duquel les parents se questionnent ou s’inquiètent, mais ils peuvent aussi également être l’occasion pour les parents de nous parler d’eux si par exemple ils vivent une situation compliquée qui pourrait nous aider à comprendre le comportement de leur enfant. Cela est tout aussi important car cela nous permet de pouvoir mettre en place quelque chose pour leur enfant en toute connaissance de cause.

 

Les fêtes et réunions aux P’tits loups :

Plusieurs « évènements » peuvent venir rythmer chaque année la vie aux P’tits loups, fête de noël, souper canadien et réunions sur un thème si nous ressentons le besoin. Ceux-ci nous permettent de réunir les parents, permettant ainsi de faire connaissance, de créer et de fortifier des liens entre adultes.

Pour permettre le bon déroulement de ces rencontres, la participation des parents est indispensable. Cette notion d’investissement et de participation est importante pour le bon fonctionnement des P’tits loups.

 

Intégration d’enfants à besoin particulier :

La fréquentation aux P’tits loups d’enfant en situation d’handicap est tout à fait possible. Le contact avec d’autres enfants du même âge ainsi qu’avec d’autres adultes que les parents, l’apprentissage de la vie en collectivité, la possibilité pour l’enfant d’évoluer dans un cadre différent de la maison et la possibilité pour les parents d’être déchargés pendant une ou plusieurs demi-journées sont autant d’arguments pour favoriser ce type d’accueil.

Toutefois, de tels enfants nécessitants une attention particulière et un accompagnement plus spécifique, il est donc important pour l’équipe éducative de pouvoir parler de cela avant d’accepter une inscription pour définir quels sont les besoins de l’enfant, comment il est possible de répondre à ses besoins et ce qui doit être mis en place pour que l’accueil se passe de la meilleur manière possible pour tout le monde. Pour cela il est aussi important d’être conscient qu’une collaboration étroite sera nécessaire.

Afin de faciliter l’accueil d’un enfant handicapé, nous pouvons faire appel à la commission d’intégration précoce du canton de Vaud.

 

Publicités